Le virus ne connaît pas de frontières ni d’ethnicité. Dans le contexte actuel de la propagation de l’épidémie de COVID-19 à l’échelle mondiale, l’Afrique est devenue la région la plus inquiétante. Face à la «guerre contre l’épidémie» mondiale, les programmes et actions concrets et efficaces de la Chine offrent une voie pragmatique pour la guerre contre l’épidémie mondiale. Dans le même temps, les entreprises du Shandong incarnent le «rôle des entreprises shandongaises», tandis que la diaspora du Shandong fait preuve d’un «esprit d’union» et d’une «force shandongaise», expliquant par leurs actions que la solidarité et la coopération constituent l’arme la plus puissante de la communauté internationale dans la lutte contre l’épidémie.

During the outbreak of the COVID-19 pandemic, enterprises based in Shandong province have offered help in the fight against the virus in Africa.

A ceremony marking the completion of isolation room renovations at Yargado hospital in Burkina Faso, West Africa was held on July 3.Representatives from both countries, along with the contractor - Qingdao Haide Engineering Group Co Ltd - participated in the ceremony.

Le 28 mars, avec le soutien du gouvernement de la province du Shandong, la mission médicale chinoise au Burkina Faso et la société Huawei ont collaboré pour mettre en place un système de télémédecine au CHU-Tengandogo qui, pour la première fois a réalisé une visioconférence avec l’Hôpital provincial du Shandong.

Le 3 janvier, Shandong Zaozhuang en Chine.  Une cérémonie de départ devant la gare de la ville.   Sept médecins venant des différents hôpitaux de Zaozhuang et de Tengzhou sont sur le point de partir pour l’Afrique.  Destination le Burkina Faso, pour une mission qui dure 385 jours.  Cette mission a parcouru plus de 10 000 km avant de gagner Ouagadougou, tout en amenant avec eux la bonne volonté de 1,4 milliard de chinois pour appuyer le pays dans sa lutte contre la pandémie.

Sous l’égide de l’ambassade de Chine au Burkina Faso, l’équipe médicale chinoise a mis en place sans tarder le plan de riposte en étroite collaboration avec les services compétents du Ministère de la santé.Quand le premier cas confirmé est apparu au Burkina Faso, les membres de la mission médicale chinoise envoyée au Burkina Faso ont fait preuve de courage pour rester aux côtés de leurs homologues burkinabè.

En suivant les instruction de l’ambassade de Chine au Burkina Faso, et en collaboration étroite avec les professionnels de santé locaux, des nouvelles initiatives ont été avancées pour mener à bien le diagnostic et le traitement de trois cas suspects de COVID-19 dans le pays.  Sur cette base, l’équipe médicale a également maintenu des contacts étroits avec l’OMS et les autres partenaires au Burkina Faso.

Les échanges réguliers des informations, partages des expertises et expériences ont permis au pays des hommes intègres d’attirer davantage d’attention et de soutien pour la prévention et le contrôle de l’épidémie au niveau international.

« Le virus est l’ennemi commun de l’humanité, et nous essayons de faire le mieux possible pour que tout le monde soit en sécurité .»  Dixit l’un des membres de la mission chinoise.